Crémerie

Localisation

Ajouté par patryst

Les laiteries et les crémeries n’ont pas toujours existé. On peut dire d’elles qu’elles sont une création du XIXème siècle. L’ensemble des innovations agricoles survenues aux XVIIIe et XIXe siècles dans les campagnes concorde le plus souvent avec l’apparition du capitalisme agricole qui entraîne une recherche nouvelle de la productivité. Les paysans « montent à la ville » pour apporter quelques produits laitiers sous la forme de fromage, le plus souvent, car son conditionnement est aisé, au contraire de la jatte ou du pot à crème. Pendant très longtemps, les paysans buvaient du lait et vendaient le fromage à la ville. A la fin du XIXème siècle, l’élevage se développe de façon intensive en France et rares sont les paysans propriétaires de quelques vaches à résister à ce changement brusque. Les éleveurs organisent la gestion de leur surplus de lait qui doit désormais se vendre. Les laiteries de campagne apparaissent au début du XXème siècle tandis que les techniques se perfectionnent pour conditionner le lait selon des normes d’hygiène qui se font exigeantes. La laiterie devient alors l’annexe à la ville de ce développement nouveau de la campagne. Il permet d’écouler des stocks que la révolution industrielle et agricole rend de plus en plus importants. En ville, la laiterie est un établissement indépendant, client des fermes, qui revend ou transforme le lait pour son propre compte. Elle remplace les petites laitières de la campagne qui venaient à Paris revendre au détail les quelques litres qu’elle tirait de l’exploitation familiale. La première ouvre à Paris en 1870, près des Halles et de son arrivage de matière première.
La devanture affiche en toutes lettres ce que l’on y trouve : du beurre, des œufs et des produits laitiers. « Beurre, œuf, fromage » est d’ailleurs à l’origine de l’acronyme BOF.
Elle a été installée dans les années 1930. Imposante, cette devanture occupe le rez-de-chaussée et l’entresol. En marbre et fer forgé, d’une composition originale, elle affiche fièrement les ambitions des propriétaires : un établissement moderne, luxueux, à la pointe de l’Art Déco, où l’on trouvera des produits de qualité. À l’intérieur subsiste le plafond en toile peinte de décors floraux stylisés fixés sous verre.

Réaction

Soyez le premier à donner votre avis!
Ajouter un commentaire

Mots clés les plus populaires

Les prochaines conférences

janvier 2008
lun mar mer jeu ven sam dim

Pouvez-vous les aider ?

  • image
    oleganza veut en savoir plus sur 8 Rue des Messageries, Paris
  • image
    1821mary veut en savoir plus sur 96 Rue des Couronnes, Paris
  • image
    1821mary veut en savoir plus sur rue Haxo

Actualités