Immeuble de bureaux

Localisation

Ajouté par patryst

Cet immeuble de bureaux fut construit en 1934 par les architectes Fernand Leroy (1894-1966) et Jacques Cury (1892-1964), tous deux élèves de Laloux à l’École des Beaux Arts.
Lorsqu’il fut livré, cet immeuble fut le plus imposant, le plus moderne, le plus chic des immeubles abritant des journaux à Paris. Il est né de l’association de deux grandes familles industrielles du Nord, les Prouvost et les Béghin. Investissant ses capitaux dans la presse, ils créent Paris-Soir, journal qui connaîtra un très grand succès. A la fois usine et rédaction, cet immeuble abritait les journalistes et les imprimeurs. Paris-Soir était écrit et imprimé en un même lieu.
Cela posa de nombreux problèmes de construction : les gigantesques machines de l’imprimerie se cachent dans les sous-sols. Il fallut creuser profondément les fondations et évacuer l’eau qui gorgeait les sols ; le poids des machines, les vibrations de ces dernières, mais aussi le conditionnement de l’air et le bruit dégagé : tout devait être pris en compte.
On comprend mieux l’élévation du bâtiment quand on connaît les multiples fonctions qu’il abritait : La fabrication est représentée par l’ordre colossal des piles liant les cinq premiers niveaux. La corniche du quatrième étage marque le retrait des niveaux qui correspondent à la partie de l’immeuble consacrée à l’administration et à la rédaction. Les bureaux s’ordonnent en trames régulières et respectent les retraits du gabarit parisien.
Si cet agacement du bâtiment est d’abord et avant tout guidé par la nécessité matérielle et économique de placer les lourdes machines au sol, on ne peut s’empêcher de retrouver dans cet agencement du bâtiment les principes de l’organisation scientifique du travail. En cela, c’est un bâtiment très moderne.
Situé sur une parcelle triangulaire, il semble un bateau et tire parti de sa situation qui lui évite de paraître hors échelle. La façade est colossale et l’entrée monumentale reçoit un traitement extérieur tout en verticalité qui rappelle l’architecture des grands magasins. C’est aussi un signal urbain. Les éclairages peuvent même permettre de transformer le bâtiment en affiche lumineuse.
Au rez-de-chaussée, le vaste hall d’entrée est décoré de caissons lumineux et de grands bas-reliefs.

Réaction

Soyez le premier à donner votre avis!
Ajouter un commentaire

Mots clés les plus populaires

Les prochaines conférences

janvier 2008
lun mar mer jeu ven sam dim

Pouvez-vous les aider ?

  • image
    oleganza veut en savoir plus sur 8 Rue des Messageries, Paris
  • image
    1821mary veut en savoir plus sur 96 Rue des Couronnes, Paris
  • image
    1821mary veut en savoir plus sur rue Haxo

Actualités